Ambassade du Portugal au Maroc

Ministère des Affaires Etrangères

Informations générales

Informations Générales

Bandera de Pais

Désignation officielle
Royaume du Maroc
Capital/siège Gouvernement
Rabat
Chef d'Etat
Roi Mohammed VI
Chef de Gouvernement
Abdelilah Benkirane
Système polítique
Monarchie constitutionnelle
Parlement
Bicameral (Chambre des Representantes; Chambre des Conseilllers)
Population
33,6 millions d'habitants
Densité demográfique
70 hab./km2
Réligion prédominante
Islam
Langues oficielles
L'Arabe et l'Amazigh
Monnaie
Dirham marrocain (MAD)
1 EUR = 10,9095 MAD
PIB à prix courants
US$ 101 320,00 mil milhões (estimation pour 2016)
PIB per capita
US$7 8 440,00 (estimation pour 2016)

 

Relations entre le Portugal et le Maroc

L’expansion berbère et arabe, du Nord de l’Afrique jusqu’à la Péninsule Ibérique, s’est déroulée suite aux déplacements, militaires et des populations, initiés à partir de l’année 711. Les troupes arabes conquièrent la Péninsule Ibérique, qu’ils baptiseront  comme Al-Andaluz, incluant celui-ci le Gharb-al-Andaluz, qui correspond aujoud'hui au territoire du Portugal.

À la fin du XIV siècle, les arabes furent expulsés de la Péninsule Ibérique, ce qui fut suivi par le début des navigations portugaises. Le Portugal se lança, ainsi, dans l’aventure maritime, commençant par, précisément, le nord de l’Afrique, où les portugais s’installent pour des centaines d’années, laissant un légat patrimonial et culturel encore visible aujourd’hui au Maroc, spécialement à El Jadida (Mazagão), Azemmour (Azamor), Assilah (Arzila), Essaouira et Safi (Safim).

Cette histoire en commun fait en sorte que les portugais et les marocains partagent un immense légat qui se révèle dans les arts, dans la langue et, aussi, dans des aspects de la vie quotidienne. Au Portugal, on retrouve la présence de l’héritage arabe et berbère dans la musique, notamment dans les instruments comme la guitare, le luth et le tambourin (adufe); dans la poésie et dans l’architecture, en particulier dans les techniques de construction  en "adobe" et en "taipa" » et dans le carrelage (azulejos – zilij).

Une explication populaire pour l’origine du Fado, lie ce genre musical, reconnu comme l’expression de l’âme lusitaine, aux chants des maures qui sont restés à Lisbonne après la reconquête chrétienne. Cette version est contrariée par les historiens qui considèrent que l’origine du Fado est plus récente, et qu’elle est lié au bouillon de culture des quartiers populaires de Lisbonne du XIXème siècle.

Dans la tradition orale portugaise on retrouve souvent les histoires qui font allusion aux "maures enchantées" ou aux grottes, châteaux, ruines et endroits mystérieux associés à des légendes d’origine arabe. Comme c’est aussi le cas du Maroc, où plusieurs légendes sur la présence portugaise subsistent de nos jours, par exemple l’histoire d’Aicha Kandicha.

Cette influence est aussi très visible dans la langue portugaise, laquelle certainement ne serait pas la même si ont lui enlevait les milliers de vocables que, directe ou indirectement, ont une racine arabe ou berbère. De même que la toponymie portugaise ne serait pas la même sans les centaines de noms de villages et villes qui gardent, jusqu’à aujourd’hui, le témoignage de nos ancêtres musulmans du Gharb-al-Andaluz.

Les relations diplomatiques entre les deux pays remontent à 1774, période où ont été envoyées plusieurs Ambassades Spéciales au Sultan du Maroc. La première Ambassade du Portugal au Maroc a été ouverte en 1960, élevant ainsi la catégorie de la Légation y existante.

Les relations politico-diplomatiques ont connu une impulsion après la signature du Traité de Bon Voisinage, d’Amitié et de Coopération, qui prévoit la réalisation régulière de Sommets de Chefs d’Etat et de Gouvernement.

Pour plus d’informations nous recommandons la lecture de :

Intervention de Eva Maria von Kemnitz, “Conférence Internationale sur les Forteresses Historiques dans la Méditerranée et dans l’Atlantique », El Jadida – le 11 Juillet 2016.

 

Coopération dans le domaine de l’éducation et et de la recherche scientifique

Le Portugal et le Maroc sont engagés dans le renforcement de la coopération bilatérale dans les domaines de la recherche scientifique et de la innovation, notamment à travers la coopération entre les institutions de l'enseignement supérieur au niveau de master et doctorat et de la recherche scientifique conjointe. La Méditerranée et la recherche scientifique avec un valeur économique et qui contribue au développement du tissu productif des deux pays, sont des sujets d’intérêt réciproque.

Pour plus d' information veuillez consulter:
http://www.fct.pt/

http://www.cnrst.ma/index.php/fr/

 

Relations économiques et commerciales

Les relations économiques et commerciales entre le Portugal et le Maroc sont de plus en plus importantes. Le Maroc est, depuis 2014, le 12º client du Portugal. Nombreuses raisons font du Portugal un atout dans l’externalisation du Maroc, notamment :

Proximité - Rabat – Lisbonne étant les capitales les plus proches, avec seulement une distance de  560,93 km. La proximité entre les deux pays doit, sans doute, être vue comme un  atout pour tout investisseur désireux d’investir au Portugal. En outre, la proximité ne se limite pas à la géographie mais aussi aux liens historiques, à une proximité culturelle et aux fortes relations politiques.    

Technologie et Innovation - Le Portugal est un pays à la pointe de la Technologie en plusieurs domaines, dans les Télécommunications, le e-Gouvernement et les Payements électroniques, mais aussi en ce qui concerne les Energies renouvelables et la Recherche Scientifique liée à la création de nouveaux produits industriels. 

Infrastructures - Le Portugal détient la 15ème place mondiale dans le ranking des pays ayant les meilleures infrastructures, que ce soit par la qualité de son réseau terrestre, aérien ou maritime. Le pays est aussi bien classé dans les rankings internationaux de réseaux de télécommunications et internet.

Marchés - Le Portugal est membre de l’Union Européenne et est aussi une interface avec les pays lusophones, éparpillés par quatre continents (Angola, Brésil, Cap Vert, Mozambique, Guinée Bissau, Guinée Equatoriale, S. Tomé et Prince et Timor- Leste).  Le pays détient aussi des relations étroites avec d’autres marchés, notamment les EUA, l'Amérique Latine et la Chine.

Pour plus de renseignements veuillez consulter: Aicep / Portugal Economy Probe / PORDATA

 

Plus information